Bénin : les noces d’argent épiscopales de Mgr Antoine Ganyé célébrées à travers un ouvrage

L’univers livresque s’agrandit. Une oeuvre littéraire vient de paraître jeudi 27 août 2020 à Cotonou. Le livre retrace le parcours élogieux et exemplaire de l’homme de foi, Monseigneur Antoine Ganyé.

« Monseigneur Antoine Ganyé, identité et entendement épiscopal ». C’est le titre du livre écrit par le jeune Stephens Akplogan pour célébrer les 25 ans de vie épiscopale de l’homme qui a tout donné à l’église et à son pays, Mgr Antoine Ganyé. Paru aux Editions Plurielles, ce bouquin comporte 215 pages et structuré en trois parties. Selon l’auteur, cet ouvrage répond à un objectif qui est de doter la jeunesse d’un repère pour mieux comprendre la vie et savoir prendre de l’engagement. Il fait un inventaire de qui peut être le prêtre et l’évêque, comment le percevoir et comment le saisir dans la société. Et il faut des gens assez mûrs et pétris d’expérience comme Mgr Antoine Ganyé pour montrer la voie et servir d’exemple.

La 1 ère de couverture du livre

Au cours de la cérémonie du lancement du présent livre, un panel a été animé par de personnalités ayant mieux connus le prélat. Les panélistes composés de Celestine Zanou, du Père Raymond Goudjo, Georges Amlon (modérateur) et de Maître Robert Dossou (préfacier du bouquin), ont à l’occasion témoigné de la qualité du personnage de l’oeuvre. A travers les échanges, on retient que l’homme est doté d’un grand sens d’écoute, de patience, de foi… A en croire le préfacier du livre, l’auteur a écrit ce document dans un style particulier et dans une fine musique littéraire. Il a mis un point d’honneur sur les traces de l’homme de foi rempli de tempérance et de patience.

Stephens Akplogan, auteur de l’ouvrage

Très ému de cet hommage qui lui est rendu à travers la publication de cet ouvrage, Mgr Antoine Ganyé promet renouveler son engagement à toujours cultiver la vérité. « Je renouvelle l’engagement de donner de la valeur aux valeurs. Et la valeur dont il s’agit c’est la vérité. Le mensonge est le pire chemin qui nous fait piétiner. Le mensonge cache l’essentiel de l’homme et l’empêche d’avancer. Il faut cultiver la vérité. Parce que la vérité est lumière. Avec la vérité et la lumière, on se projette », a-t-il fait savoir.

Faut-il le préciser, cette cérémonie de lancement est parrainée par Armel Hermann Koty. Ce dernier a indiqué que cet homme de foi constitue à lui seul une densité insaisissable. Il incarne le modèle de sagesse et ces quelques lignes de l’ouvrage ne seraient tout sur le parcours du prélat en ce qui concerne ses multiples oeuvres pour la sauvegarde de la paix et la quiétude aussi bien dans l’église que dans le pays.

Meschac Dégbétchi

Meschac Dégbétchi

Read Previous

Bénin – BAC 2020 : classement des établissements par ordre de mérites

Read Next

Bénin : l’ex-président Boni Yayi en visite chez l’héroïne Sakinatou Harouna

7 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *