Bénin-Affaire 30h des aspirants : Patrice Talon à nouveau face aux centrales et confédérations syndicales

L’affaire concernant les 30 heures à octroyer aux aspirants au métier d’enseignant dans les collèges, n’a toujours pas encore connu une fin heureuse. Pour cela, le chef de l’Etat Patrice Talon a de nouveau invité ce vendredi 16 octobre 2020, les partenaires sociaux en vue de trouver une issue favorable à cette affaire.

Après une première rencontre avec centrales, confédérations syndicales et représentants des aspirants au métier d’enseignant avec le président Patrice Talon où l’affaire surtout concernant les 30 heures qui agite l’actualité na’a pas pu connaître une résolution complète, les partenaires sociaux sont à nouveau appelés au palais de la Marina pour finir avec cette affaire. Cette nouvelle rencontre a été convoquée pour trouver un terrain d’entente entre gouvernement et partenaires sociaux en vue du démarrage effectif des cours dans les collèges publics.

A lire aussi : Bénin : la grotte mariale de Dassa-Zoumè cambriolée

Pour rappel, lors de la première rencontre, le chef de l’Etat a demandé aux représentants des enseignants et aspirants, de l’aider à trouver une solution pour palier à la décision d’octroi des 30 heures aux aspirants. C’est certainement sur la proposition de solutions apportés par les partenaires sociaux que la rencontre de ce jour va se axer. Les regards sont donc tournés vers le palais de la Marina pour les conclusions de cette ultime rencontre.

Benin Regard

Benin Regard

Read Previous

Bénin : la grotte mariale de Dassa-Zoumè cambriolée

Read Next

Bénin – 9e édition de la journée internationale de la fille : l’ONG ESAM et l’ensemble des OSC résolument engagées dans la lutte contre le mariage des enfants

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *