Bénin-Journée mondiale de l’alimentation : l’ONG Hunger Free World engagée pour la lutte contre la faim

L’édition 2020 de la Journée mondiale de l’alimentation (JMA) a été célébrée vendredi 16 octobre 2020. A l’occasion, l’ONG Hunger Free World a organisé une séance d’échanges et de formation entre journalistes et acteurs du système alimentaire.

« Cultiver, Nourrir, Préserver. Ensemble ». C’est autour de ce thème que autorités, responsables de l’ONG Hunger Free World, journalistes et tous les acteurs du système alimentair, se sont retrouvés pour commémorer l’édition 2020 de la Journée mondiale de l’alimentation. Selon la directrice pays de Hunger Free World, Fatoumatou Batoko Zossou, la question du droit à l’alimentation et la situation de la malnutrition concernent et interpellent tous les acteurs du Système Alimentaire (l’Exécutif, le Législatif, le Judiciaire, les médias, les ONG, les Institutions financières et surtout les Paysans et les Consommateurs). C’est pourquoi sa structure s’efforce depuis des années à vaincre la faim. « Cette ambition internationale, continentale et nationale est bien réalisable, et l’ONG Hunger Free World depuis 15 ans la partage et y travaille. Oui, c’est dans un agir ensemble et donc une synergie d’actions que nous arriverons à vaincre la faim et à assurer une alimentation saine et diversifiée pour tous à l’horizon 2030 », a-t-elle fait savoir avant de préciser que les journalistes et les acteurs du secteur agricole ont un rôle important à jouer pour l’atteinte de cet objectif.

A lire aussi : Bénin-Pour une bonne rentrée scolaire : la Mamov Abomey-Calavi vole au secours des enfants orphelins

Dans son allocution, Moréno Dadjo, représentant le Directeur général de l’agence territoriale de développement agricole (ATDA) a indiqué que la lutte contre la faim n’est nullement l’affaire d’une seule personne ou structure. Pour réussir de façon durable à nourrir le monde, il faut associer utilement aux pratiques agricoles, tous les procédés qui peuvent permettre de préserver l’environnement qui est le socle sur lequel nous produisons. L’initiative de l’ONG de réunir tous les acteurs afin de leur donner la bonne information en vue d’agir conséquemment, est très noble puisque la majorité des hommes se nourrit mal. C’est d’ailleurs pour cela que la présence des médias et communicateurs est importante à cette séance. Aussi invite t-il à faire de la lutte contre la malnutrition et le droit à l’alimentation des crédos indispensables afin de pouvoir tenir le pari de la faim zéro à l’horizon 2030.

L’importance du rôle des médias et acteurs agricoles dans l’atteinte des objectifs

A noter que lors de cette activité, une mini formation a été faite aux hommes des médias et acteurs agricoles présents. Il a été beaucoup plus question d’insister sur le rôle important que ces derniers sont appelés à jouer afin de vaincre effectivement la faim à l’horizon 2030. Pour ce faire, les médias sont invités à être un relais surtout dans les zones reculées afin de sensibiliser en langues nationales les producteurs qui sont pour la plupart analphabètes, sur les bonnes manières et surtout l’enjeu.

Meschac Dégbétchi

Meschac Dégbétchi

Read Previous

Bénin-Pour une bonne rentrée scolaire : la Mamov Abomey-Calavi vole au secours des enfants orphelins

Read Next

Bénin : les 30 ans de vie de l’hôpital Saint Luc célébrés

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *