Congo – Lumumba 1 : 53 jeunes filles obtiennent leur insertion socio-professionnelle grâce à Louis Gabriel MISSATOU

Le samedi 11 mai 2024, marque la sortie de la première promotion du centre de formation « Maison de la veuve et de l’orphelin ». Louis Gabriel MISSATOU, député de la 1ère circonscription électorale de Lumumba et promoteur dudit centre, a patronné, dans l’enceinte du cercle culturel Jean Baptiste TATI LOUTARD, situé à Mpita (Pointe-Noire), la cérémonie de remise solennelle des diplômes et des machines aux finalistes après une année d’encadrements.

Elles étaient 60 inscrites au départ, 6 n’ont plus terminé la formation et une jeune fille décédée, en la personne de Laetitia MADZOU, soit un total de 53 jeunes constituent la 1ère promotion, débaptisée du nom de l’illustre disparue, c’est-à-dire promotion Laetitia MADZOU.

À lire aussi : Congo : les zones agricoles protégées, une nouvelle dynamique et expérience pour développer l’agriculture

Après une année de formation, financée, par le député Louis Gabriel MISSATOU, les 53 apprenants ont reçu des machines à coudre, des rubans et paires des ciseaux, don du promoteur du centre qui a mis à leur disposition cet encadrement et accompagnement en vue d’une insertion dans la vie active. Il s’agit de Louis Gabriel MISSATOU.

L’élan de cœur de Louis Gabriel MISSATOU

Il y a deux ans, pendant la campagne électorale pour les législatives de 2022, Louis Gabriel MISSATOU, candidat pour le siège de Lumumba 1, faisait la promesse à ses électeurs de mettre dans un fonds 25% de ses émoluments à l’Assemblée Nationale, question de soulager les peines des futurs mandants.

Liant l’acte à la parole, en avril 2023, Louis Gabriel MISSATOU procédait à l’inauguration du centre de formation et d’encadrement « Maison de la veuve et de l’orphelin », avec pour objectif principal faire des soucis des populations vulnérables et du chômage des jeunes un challenge. Par la même occasion 60 jeunes dames commencèrent leur formation en couture pour une durée d’une année.

Grace à l’appui financier du député de Lumumba 1, cette première promotion, débaptisée Laetitia MADZOU a obtenu son insertion socio-professionnelle, en bouclant sa formation par un certificat de fin de formation.

Pour matérialiser insertion socio-professionnelle, Louis Gabriel MISSATOU a remis à chaque jeune fille une machine à coudre, un ruban et une paire des ciseaux.

Une geste de charité et de philanthropie que Louis Gabriel MISSATOU pose en soutien à la vision du chef de l’Etat congolais, qui a décrété 2024, année de la jeunesse. « En créant la « Maison de la veuve et de l’orphelin en 2023, par prémonition, on anticipait sur le mot d’ordre du président de la République de décréter une année de la jeunesse », a fait savoir Louis Gabriel MISSATOU.

L’élu de la 1ère circonscription électorale de Lumumba, qui n’a pas manqué d’exprimer son émotion pour l’atteinte de cet objectif, sortir la première promotion formée par ce centre, a exprimé sa volonté de poursuivre ce qu’il appelle « contrat conclu avec les populations de Lumumba ». C’est ainsi, pouvait-il, annoncer, le cap sera mis dans les jours à venir dans la formation en coiffure au bénéfice des jeunes filles, ainsi que la formation en agriculture au sens large, tous les deux mois pour une vingtaine des jeunes.

La portée de l’acte posé par Louis Gabriel MISSATOU

53 jeunes filles peuvent désormais être utiles à la société. Autrefois oisives, aujourd’hui, elles ont un métier en mains. L’élan de cœur du donateur est apprécié tant par le chef du quartier 117 Mpita-Plasco que par les bénéficiaires.
Prenant la parole, au cours de cette cérémonie, le chef de quartier a remercié au nom des bénéficiaires, Louis Gabriel MISSATOU pour ce geste et tout ce qu’il ne cesse de faire pour habitants de Lumumba.

Les autres intervenants à la tribune, à l’instar Péguy MOBONA, qui a lu le mot des apprenants et Joël Alexis OKIEMBA, directeur du centre de formation « Maison la veuve et l’orphelin », ont salué la volonté et l’engagement du promoteur de ce centre.

Joel Alexis OKIEMBA, le directeur dudit centre, a renchéri que la « volonté du député Louis Gabriel MISSATOU rime avec la vision du président de la République en faveur de la jeunesse ».

Mvoudi BISSAKI, une des bénéficiaire, émue après avoir reçu le kit qui l’insère dans la vie active, a promis prier tous les jours le bon Dieu de toujours bénir soutenir Louis Gabriel MISSATOU.
Marie Gabrielle MOMBO MOSSAMI, kit de la couture avec elle, a témoigné toute sa reconnaissance à l’endroit du promoteur du centre. Pour elle, « Louis Gabriel MISSATOU vient de faire un geste utile pour le pays ; puisque nous allons faire autant dans nos ateliers de couture, et pour nos familles, parce que nous allons nourrir des bouches ».

Il sied de retenir que cette cérémonie de remise solennelle des diplômes et des machines aux finalistes a connu la participation d’autres parlementaires dont Norbert NKOUIKOULI, député de la 1ère circonscription électorale de Djambala, de Louise BONGO SAMBY IBOMBO, députée de la 2ème circonscription électorale d’Owando, de Dévick BISSOUTA, député de la 2ème circonscription électorale de Lumumba et d’autres autorités locales de la ville de Pointe Noire.

Lire le précédent

Bénin – Lancement du système d’Alerte Précoce Multirisque SAP-MR : pour mieux anticiper les changements climatiques dans le complexe WAP

Lire la suite

Paix en Afrique Centrale : les bons offices de Sassou-N’Guesso sollicités pour le règlement de la crise à l’Est de la RDC

Laisser un commentaire

Le plus populaire