Bénin- Formation et de certification des techniciens en froid et climatisation : un atelier régional pour finir avec l’amateurisme dans le secteur

Le lycée technique et professionnel de Kpondehou à Cotonou abrite du 3 au 7 juin 2024 un atelier régional de formation et de certification des techniciens en froid et climatisation. Une initiative qui vise à renforcer les capacités des acteurs du secteur afin de rompre avec l’amateurisme.

Ils sont au total 25 techniciens formateurs en froid et climatisation venus de 8 pays, à savoir le Bénin, le Togo, le Niger, le Tchad, le Madagascar, le Sénégal, la République Démocratique du Congo et Cap Vert,  à suivre cette formation. Dans son allocution de circonstance, le Directeur Général de l’environnement et du Climat, le professeur Martin Pépin AÏNA a souligné que la tenue de cet atelier marque la fin de l’amateurisme dans le secteur sensible du froid et de la climatisation, cédant la place à un professionnalisme matérialisé par la naissance d’une génération de techniciens chevronnés et d’experts.

À lire aussi : Bénin – Tournée gouvernementale de reddition de compte : étape de Lokossa

« Dans un marché où la concurrence s’impose de plus en plus, le technicien de froid doit prouver qu’il dispose désormais des qualités requises pour faire un travail certifié. La certification ne peut se faire que suivant des normes régionales et internationales, et c’est ce qui explique la présence ici d’experts formateurs venus du Centre d’étude Galileo Sarl d’Italie », a martelé le DGEC avant de notifier aux participants que cette formation est une occasion spéciale qui leur permettra de relever leur niveau de compétences et connaissances sur divers aspects du travail sur la réfrigération et la climatisation, la manipulation sans danger des fluides frigorigènes.

Présent au lancement de l’atelier, le chargé de Programmes du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, Moussa BARRY a déclaré : « le PNUE espère que cette session permettra aux participants d’être suffisamment aguerris à la manipulation et à l’entretien appropriés des équipements à gaz fluorés communément appelés F-Gaz. Cela contribuera à minimiser l’impact environnemental et à garantir des pratiques sures au sein du secteur ». Moussa BARRY n’a pas manqué de réitérer le soutien du PNUE au Bénin et aux autres pays pour faire face à la triple crise environnementale planétaire que sont le changement climatique, la perte de la biodiversité et la pollution sans oublier la destruction de la couche d’ozone.

Représentant le ministre du Cadre de Vie et des Transports chargé du Développement Durable, la Directrice de Cabinet Jeanne ADANBIOKOU AKAKPO témoigne que la certification des techniciens est importante et nécessaire, car elle garantira non seulement  le renforcement des capacités des acteurs, mais aussi l’acquisition de solides compétences requises pour travailler avec des Hydrofluorocarbones (HFC) et leurs alternatives d’une manière respectueuse de l’environnement en minimisant les émissions de ces réfrigérants et les risques pour l’environnement. Pour la DC/MCVT, « le but de la présente formation est d’améliorer les connaissances, les compétences et les attitudes des techniciens en se concentrant sur divers aspects du travail dans le secteur de la réfrigération et de la climatisation ».

Il faut noter que cet atelier se tiendra jusqu’au vendredi 7 juin 2024 et connaitra une évaluation qui sera sanctionnée par la certification. 

Cédrique Kouami KOUDOKPON

Lire le précédent

Bénin – Tournée gouvernementale de reddition de compte : étape de Lokossa

Lire la suite

Bénin – Tournée de reddition de compte : Grand-Popo approuve les réalisations du Gouvernement

Laisser un commentaire

Le plus populaire