Bénin : l’association “Jeunes Leaders pour la Promotion de la Paix” officiellement lancée

La paix n’est pas un vain, c’est un comportement. C’est justement ce qu’a compris un groupe de jeunes épris de paix en portant sur les fonts baptismaux l’association dénommée “Jeunes Leaders pour la Promotion de la Paix” (JLPP), samedi 31 octobre 2020 à Abomey-Calavi.

Oeuvrer pour la promotion de la paix, la quiétude ainsi que la cohésion sociale dans le pays. C’est l’objectif principal l’association des Jeunes Leaders pour la Promotion de la Paix (JLPP) qui vient de voir le jour. Dans son mot de bienvenue, Charles Dohoué, président du comité d’organisation, la présente activité s’inscrit dans un processus visant à engager l’association dans la mise en oeuvre effective du processus pouvant aboutir à l’instauration de la paix et du développement social.

Pour le président de la nouvelle association JLPP, Rocelin Tacolodjou, au-delà des richesses, la paix est un élément vital, incontournable et non négociable. Seule la paix peut donner à l’âme de l’homme, du succès. “C’est pourquoi nous, jeunes de la commune d’Abomey-Calavi et environs, avons décidé d’unir nos forces afin d’oeuvrer plus efficacement pour ce petit mot de quatre lettres mais très puissant : la paix”, a-t-il indiqué avant d’ajouter que c’est ensemble qu’on est fort et presque invincible. Ainsi appelle t-il donc tout le monde à boucher les trous de la jarre trouée, afin d’apporter sa participer à l’enracinement de la paix dans le Bénin.

A lire aussi : Bénin : l’association des jeunes leaders pour la promotion de la paix portée sur les fonts baptismaux 31 octobre prochain

Il faut préciser que cette cérémonie a été parrainée par la Fondation Malehossou qui elle aussi défend les idéaux de la paix. Selon Gafari Malehossou représentant la fondation pour la circonstance, les actions pour la promotion de la paix doivent être soutenues surtout en cette période sensible où l’élection présidentielle est à quelques mois au Bénin. Il en profite également pour féliciter les jeunes qui au lieu de faire la politique, ont préféré de faire la politique de la paix et fait savoir que la Fondation ne restera jamais en marge de ces genres d’initiative qui visent à enraciner la paix et la cohésion nationale.

Pour rehausser l’événement, l’ambassadrice de paix au Bénin, l’artiste Vivi l’international est la marraine. À l’occasion, à travers sa voix, la diva a réitéré son engagement pour la promotion de la paix en invitant la jeunesse à se mettre à l’écart de toute activité qui pourrait être source de violence car “on sait quand ça commence mais personne ne sait quand ça va finir”, a-t-elle conclu.

Meschac Dégbétchi

Meschac Dégbétchi

Read Previous

Bénin-Fan club de l’Imam Chakirou Amoussou : la machine FACICA s’implante dans le département du Couffo

Read Next

Bénin-UAC : l’Ensemble Artistique et Culturel des Étudiants organise des Journées portes ouvertes dès le 10 novembre 2020

3 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *