Vernissage : Mab Elhad transpose la culture comorienne au Bénin

L’équipe de la semaine de la photographie au Bénin (Sephobe) a organisé un vernissage de l’exposition photo mercredi 14 juillet 2021. Il s’agit d’une activité tenue au centre culturel “Tò Tché Wè” de Sékou qui a pour objectif de valoriser la culture Benino-Comorienne.

“Ma culture à travers mon objectif”. C’est le thème qui a réuni artistes photographes, acteurs culturels et autorités politico-administratives aussi bien béninoise que des Îles Comores. Selon Roméo Agonmadami, président du comité d’organisation, cette activité est organisée afin de faire découvrir et la culture béninoise et la culture comorienne au grand public, à travers l’art de la photographie. Ainsi, plusieurs photos réalisées par Mohamed Abderemane Boinafoumou (Mab Elhab) de l’Union des Comores d’une part et Saturnin ADEBO, Crystallin Montcho du Bénin d’autre part, sont exposées au centre culturel “Tò Tché Wè” de l’association Ásan Ogàn que dirige Lorentus Houédoté.

A lire aussi : Bénin : le centre “Tò tché wê” de l’association Asán Ogàn officiellement ouvert au public

Au cours des présentations des tableaux réalisées par le photographe comorien Mohamed Abderemane Boinafoumou (Mab Elhab), on note toutes les richesses que regorgent les îles Comores. Des images sensationnelles qui retracent les réalités culturelles du pays. « J’ai présenté des tableaux qui sont liés à des paysages. Mais des paysages qui sont liés à des croyances aussi, sur la mythologie comorienne et tout le reste. Les tableaux ont également un aspect touristique. Ce sont des sites culturels que j’ai présenté », a-t-il fait savoir avant de remercier les organisateurs pour l’accueil qui lui a été réservé.

Des genres d’événements à rééditer…

Les propos de l’artiste Comorien se sont vus appuyer par Mohamed Elhad Abbas, ancien ministre Comorien de la justice, venu soutenir son compatriote photographe. A en croire ce dernier, les expositions de tableaux ont permis de connaître les Comores et en même temps de s’imprégner d’une partie de son histoire. Cela a permis d’avoir une idée aussi bien de la culture comorienne que béninoise.

Mohamed Elhad Abbas, Ex-ministre des Comores signant le livre d’or

« A travers ces tableaux, les béninois ont compris que les Comores sont composés des îles, un pays touristique, de pêche, très attractif. Et nous en même temps, avons compris comment ça fonctionne au Bénin, les traditions, au niveau des rois, les guerriers et autres. C’est une belle occasion de se retrouver en Afrique », s’est réjoui l’ancien ministre. Il a également souhaité que ces genres d’événements puissent être organisés souvent afin de rapprocher plus les nations.

Mab Elhab en pleine explication de l’une de ses oeuvres @Sephobe

Une initiative très appréciée…

Faut-il le signaler, cette activité a connu la présence de diverses autorités telles que Romuald Alavo, Chef service chargé des affaires sociales culturelles et sportives, représentant du maire de la ville d’Allada et le Consul honoraire de l’Union des Comores près le Bénin, El Hadj Akibou Chakran. Ils ont tous trouvé l’initiative très merveilleuse qui élève le benin et les Comores, puisque « les photos exposées laissent entrevoir une grande émotion ».

Meschac Dégbétchi

Meschac Dégbétchi

Read Previous

Bénin – Baccalauréat 2021 : 64,42 % de taux de réussite au plan national

Read Next

Bénin – 2 ème édition de Best Model Woman : une journée de master class pour outiller les candidates avant la soirée finale

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *