Bénin – Message de voeux de nouvel an 2021 : Thibaut Ogou invite la jeunesse à prendre son destin en main

A l’orée de la nouvelle année 2021, le président de l’Alliance Conclave de la Jeunesse s’est adressé à ses frères jeunes. Dans son message de voeux de nouvel an, Thibaut Ogou a un bilan sur l’Etat de la nation avant d’appeler la jeunesse à jouer sa partition dans le processus électoral du scrutin de l’élection présidentielle de 2021, en portant au pouvoir un homme intègre capable de restaurer les acquis démocratiques.

Voici ci-dessous l’intégralité du message de voeux de nouvel an de Thibaut Ogou

MON MESSAGE DE VŒUX DE NOUVEL AN AU PEUPLE BENINOIS ET SPÉCIALEMENT À LA JEUNESSE

Peuple beninois,
Jeunesse de mon pays,

A l’orée de cette nouvelle année 2021, je souhaite à tout un chacun de nous, au nom du mouvement Alliance Conclave de la Jeunesse et en mon nom propre mes vœux de santé, de prospérité et de succès.

L’année 2020 a été une année marquée par plusieurs séries de crises politiques, sanitaires et sociales. La pandémie du Covid-19, qui a affecté le monde entier n’a pas épargné notre pays. L’interruption des activités suite au confinement lancé par le gouvernement sans aucune mesure sociale d’accompagnement de la population a rendu difficile le vivre quotidien de bon nombres de béninois. C’est dans cette condition que le pouvoir de Patrice TALON a organisé en juin 2020 les élections communales qui lui ont permis, comme pour les élections législatives, de nommer les maires. Mais nous devons comprendre que l’année 2020 est déjà derrière nous. Même si les affres de ces crises se font encore sentir, nous devons nous concentrer sur de nouvelles perspectives en 2021.

Peuple béninois,
L’année 2021 sera une année qui sera inscrite dans l’histoire de notre pays. Elle marquera la fin du régime de dictature et d’autocratie du pouvoir de Patrice TALON qui règne dans notre pays depuis 2016. En 2021, le peuple béninois fera une fois encore l’expérience d’un de ses acquis, un droit démocratique afin d’élire celui ou celle à qui il confiera la gouvernance de notre pays pendant les 5 ans à venir. Un rôle dans laquelle la jeunesse de mon pays jouera une grande partition. Nous devons éviter à cet effet de commettre des erreurs que nous avons commis il y a 5 ans. Nous devons confier la destiné de notre pays à un homme intégre qui a en soucis les aspirations du peuple béninois et qui place au cœur de ses ambitions l’indépendance et l’épanouissement de la couche juvénile.

Le pouvoir en place a tué notre démocratie par des lois scélérates comme la loi sur le parrainage ou encore la prise en otage des grandes institutions étatiques impliquées dans le processus électoral. Il est visible que nous irons à une élection où c’est le président Patrice TALON qui pourra décider de qui sera candidat. Une machine qu’il met en place pour se nommer à la tête de notre pays dans une simulacre d’élection qu’il envisage transformer en match amical.
Jeunesse de mon pays, c’est de notre mission de sauver les acquis démocratiques chèrements acquis et jalousement entretenus par nos aînés. Nous devons nous organiser pour continuer le combat contre les lois scélérates qui enchaînent notre démocratie. Et la victoire à ce combat ne serait possible que dans l’union et dans l’unité de tous les fils et filles du Bénin. C’est pourquoi j’appelle toute le jeunesse combattante à se mettre ensemble à travers une plateforme d’unité.

L’année 2021 est pour le peuple béninois et toute sa jeunesse une année décisive dans son histoire. Qu’elle soit enregistrée comme l’année de victoire de la jeunesse sur l’autocratie et la dictature du pouvoir de Patrice TALON.

Dans une santé de fer, que le Dieu tout puissant et les mânes de nos ancêtres nous aident à accomplir cette mission.

Vive le Bénin
Vive la jeunesse

Bonne année à tous.

Thibaut OGOU

Président de l’Alliance Conclave

Meschac Dégbétchi

Meschac Dégbétchi

Read Previous

Elections globales au Niger : les résultats provisoires de la présidentielle et des législatives

Read Next

Bénin – 1ère édition du salon d’adoration : coup d’essai, coup de maître pour l’ONG Coeur à coeur

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *