Bénin – Présidentielle 2021 : le Groupe national de contact déplore la violation des lois par les institutions de la république

Le Groupe national de contact (Gnc) était face aux médias mercredi 10 février 2021. Occasion pour les membres dudit groupe dese prononcer sur l’actualité politique et de faire quelques constats sur la violation des lois par les institutions de la république.

Les règles que le pouvoir actuel a fait adopter par son propre parlement sont constamment violées par toutes les institutions de la république à commencer par le président de la république. C’est du moins le malheureux constat fait par les membres du Groupe national de contact (Gnc). Dans la déclaration lue par la présidentielle du groupe, Amissétou Affo Djobo, l’article 44 de la constitution modifiée le 07 novembre 2019, et celui 132 du code électoral promulgué le 15 novembre 2019 par le parlement du pouvoir en place disposent des conditions d’éligibilité à la fonction de président de la république et celle du vice-président de la république. Mais force est de constater qu’au lieu de 32 parrainages à raison de 16 pour le président et 16 pour le vice-président, la commission électorale nationale autonome (Cena) a réduit le nombre du parrainage à 16 pour le duo. Ce faisant, l’institution en charge de l’organisation des élections a « violé ainsi la constitution du président Talon de même que son code électoral », fait remarquer Amissétou Affo Djobo.
A en croire la présidente du Gnc, si on s’en tient à la loi du pouvoir en place, seul les duos de candidats ayant reuni au 32 parrains doivent être retenus par la Cena. C’est pour cela selon ses dires, la cour constitutionnelle doit dénoncer cette violation. « La cour constitutionnelle doit avoir le courage de dénoncer cette violation des lois électorales de la constitution du pouvoir dit de la rupture en invalidant tous les duos de candidats qui n’ont pas fourni au 32 parrains. Cela participe de la bonne gouvernance », a-t-elle fait savoir.

05 avril 2021 : la date de fin du mandat de Patrice Talon

Le président Patrice Talon ayant prêté serment le 6 avril 2016 sous la constitution de 1990, devra pouvoir passer la main au soir du 05 avril 2021, date de la fin de son mandat de 05 ans. Le Gnc a profité de la conférence pour insister sur le mandat de Patrice Talon qui prend fin le 05 avril 2021 à 00h. Passé ce délai, ce serait un attentat contre le peuple puisqu’il en a prêté serment devant le peuple Béninois.

Lire le précédent

Bénin – Conseil des ministres : compte rendu de la séance du 10 février 2021

Lire la suite

Bénin – Présidentielle 2021 : le mémorandum de Thibaut Ogou au représentant des nations Unies Mohamed Ibn Chambas

One Comment

  • Instagram artık günümüzde yalnızca iletişim kurmak için fotoğraflarınızın arkadaşlarınızla paylaşılması olarak değil aynı zamanda ticaret yapan ve ürünlerini pazarlamak isteyen kişiler için de son derece avantajlar sunan sosyal mecralardan biridir. Bu konuda birçok alternatif var ve bunlar sayesinde çok kısa sürede binlerce takipçiye ulaşılmaktadır.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire