CEEAC : le COREP prépare les documents du prochain conseil des ministres de la COPAX

Le comité des représentants permanents (COREP) de la communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) examine et adopte les recommandations et le rapport des experts attitrés du COPAX. La réunion, qui se tient ce 14 janvier par visioconférence, s’inscrit dans le cadre des préparatifs du 20ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC.

Les travaux de cette réunion sont placée sous la tutelle de l’ambassadeur, François Louambo, président du COREP

A l’ouverture des travaux, le président de la commission de la CEEAC, l’ambassadeur Gilberto Da Piedade a souligné la place qu’occupe le COREP dans l’architecture de la CEEAC. La Commission a besoin de votre soutien sous la forme de plaidoyer, pour la réalisation de notre ambition collective qu’est l’intégration régionale, a-t-il soutenu.

Au nom du ministre congolais des affaires étrangères, président en exercice du conseil des ministres de la CEEAC, l’ambassadeur Rolland Bikoumou a déclaré que la réunion du COREP s’inscrit dans le processus de la fin du mandat confié à la République du Congo, il y a un an, pour conduire l’exercice en 2021. Il a appelé les ambassadeurs à plus de responsabilité parce qu’a-t-il expliqué, vous avez la mission d’examiner des rapports savamment élaborés par des experts du comité inter-état et du comité spécialisé de la COPAX. D’où, la nécessité du sens élevé de consensus et d’altruisme qui sont, selon lui, autant d’atouts précieux et nécessaires pour parvenir à la meilleure option à retenir dans la marche vers l’intégration régionale.

A noter qu’au cours de cette réunion du COREP, les participants devraient examiner et adopter les recommandations du comité inter-état des experts ainsi que le rapport des experts attitrés des États membres de la COPAX et le rapport du COREP. Les ambassadeurs de l’Angola, du Rwanda, du Cameroun, du Gabon, de la Guinée Equatoriale, de la RDC, de Sao-tomé et Principes et du Tchad se sont connectés, alors qu’à Brazzaville (Congo) se sont donné rendez-vous à la direction générale des affaires stratégiques et de la coopération militaire (DGASCOM).

Lire le précédent

Bénin : un meunier surpris en plein acte de viol sur une fillette de 13 ans à Savè

Lire la suite

CEEAC : réunion des responsables du COPAX à Brazzaville

9 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire